Select Page

Le projet Y.civic du programme « Europe pour les Citoyens » a permis l’organisation d’une journée d’action solidaire le 17 janvier prochain. En collaboration avec la Croix-Rouge, Bonnevie et ESOPE, deux centres d’Insertion Socioprofessionnelle affiliés à UNESSA, vont rassembler près de trente stagiaires pour aider les sinistrés des intempéries survenues en juillet 2021. Suivez nos jeunes citoyens lors de cette journée sur Facebook et Instagram [Y.civic].

Photo par Son Tung Tran sur www.pexels.com

Que s’est-il passé en Juillet en Belgique ?

Dans le courant du mois de juillet 2021, des intempéries catastrophiques et meurtrières ont touché la Belgique. Des inondations se sont abattues sur une partie de la Wallonie, de la Communauté germanophone et de la Flandre. Les dégâts matériels ont été considérables et de nombreuses personnes sont décédées ou portées disparues. Le Premier ministre Alexander De Croo a indiqué que « les inondations pourraient être les plus catastrophiques que notre pays n’ait jamais connues »[1].

De manière naturelle, face à cette catastrophe, un élan de solidarité local, national et européen s’est manifesté. Tout d’abord parmi les habitants, il y a eu beaucoup d’entraide et l’espoir de gagner cette bataille contre l’eau[2]. Les habitants ont directement mis la main à la pâte afin de sauver ce qui pouvait l’être. Les belges se sont mobilisés, des groupes Facebook ont été créés et des centres d’urgence se sont occupés « de rassembler le matériel déposé par certains habitants épargnés »[3]. Au niveau national, des plans de soutien financier d’urgence ont été débloqués par le gouvernement wallon[4] et fédéral[5].

Aide de l’UE : demande à la solidarité européenne

Au niveau européen, en juillet, la ministre Annelies Verlinden a d’abord fait appel au mécanisme de protection civile de l’Union européenne. Ce mécanisme permet « de faire appel aux autres États membres pour des besoins spécifiques de soutien, notamment en matériel et en personnel. Il permet aussi de mobiliser l’équipe européenne de soutien de la protection civile, par l’intermédiaire de laquelle la Belgique peut obtenir du matériel et des secouristes supplémentaires »[6]. L’Allemagne, la France, le Grand-Duché du Luxembourg et les Pays-Bas ont répondu présent. La présidente de la Commission Européenne, Ursula Von der Leyen a rendu hommage aux victimes et a promis une aide de la part de l’UE. En octobre 2021, le gouvernement a fait appel au Fonds de Solidarité de l’Union Européenne afin de débloquer un montant maximal de 185 millions d’euros[7]. La réponse de la Commission européenne devrait arriver dans le courant de ce début d’année 2022.

Intervention de la croix rouge et mobilisation citoyenne

En plus des soutiens institutionnels, la société civile belge s’est organisée et a fait preuve de beaucoup de solidarité. La Croix-Rouge de Belgique a récolté plus de 40 millions d’euros de dons[8] pour venir en aide aux sinistrés. L’ONG a établi un plan d’action entre octobre 2021 et avril 2022. Ses actions sont variées : aides alimentaires, soutien psychosocial, différentes aides matérielles ainsi que des centres d’hébergements[9]. C’est donc dans la continuité d’un projet européen portant sur l’engagement citoyen que les jeunes des centres ISP ont décidé d’agir et de prendre part à la solidarité citoyenne en place à Verviers.

Projet et Action Y.civic

Y.Civic a pour objectif de contribuer à faire comprendre l’UE, son histoire et sa diversité et d’encourager la citoyenneté active des jeunes. Ce projet est développé dans le cadre du Programme « l’Europe pour les citoyens » de l’Union Européenne. Commencé en 2020, il se terminera en fin d’année 2022. Tout au long du projet, 7 séminaires et de nombreuses activités seront organisés à travers l’Europe.

Dans le cadre du premier séminaire transnational Y.civic ayant pour thématique le climat et l’environnement, les jeunes ont exprimé leur souhait de passer à l’action. Après de nombreuses discussions, une action de solidarité envers les victimes des intempéries survenues en été 2021 s’est organisée. Un groupe de jeunes stagiaires du Centre de Formation Bonnevie situé à Bruxelles se réunira avec les stagiaires du Centre de Formation ESOPE afin de prêter main forte à la Croix-Rouge à Verviers, en province de Liège. Le 17 janvier, ces jeunes citoyens apporteront soutien et réconfort aux sinistrés de la Ville de Verviers.

Share This